Image default

Paris sportifs foot : 7 stratégies pour réussir

Il y a beaucoup d’informations sur Internet qui prétendent offrir des méthodes « infaillibles » pour réussir instantanément dans les paris sportifs. Comme la fameuse martingale (aussi appelée montant) par exemple. Malheureusement, ces méthodes n’existent ou ne fonctionnent pas. Pour devenir un parieur sportif prospère, il faut travailler dur, être déterminé, avoir des connaissances et de l’expérience.

Pour acquérir ces compétences nécessaires, il faut notamment apprendre quelles stratégies appliquer et quand les mettre en œuvre. Dans cet article, nous avons compilé 10 conseils et stratégies de paris rapides qui vous permettront de devenir un parieur plus fort et plus performant au fil du temps.

1. Gérez votre bankroll avec soin

En tant que parieur sportif, il est essentiel que vous décidiez de la somme d’argent que vous allez consacrer aux paris sportifs. Bien entendu, cela dépend de votre situation financière personnelle. Il n’est jamais sage de parier de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre.

Vous pouvez soit prendre un capital, l’utiliser comme bankroll de départ et ensuite le laisser grossir avec vos gains. Soit vous décidez que chaque mois vous mettez une bankroll de x € et qu’à la fin du mois vous prenez tout ce qu’il reste de cette bankroll pour vous.
Par exemple : vous mettez 300 € de bankroll chaque mois. A la fin du mois vous avez 600 €, c’est super vous prenez 600 € sur votre compte et vous ré-injectez une bankroll de 300 € pour le mois à venir.

Maintenant que vous avez établi un budget prédéfini, décidez de la taille de l’unité. Nous recommandons aux parieurs débutants de miser 1 à 5 % de leur mise sur chaque pari qu’ils font. 5 % étant déjà particulièrement élevé.

C’est sans aucun doute la première étape cruciale pour devenir un meilleur parieur. Tous les parieurs chevronnés examinent régulièrement leurs fonds.

Sécurisez vos pronostics :

C’est un moyen de réduire l’exposition de votre bankroll ou de bloquer un bénéfice sur les paris.

La couverture est compliquée et dépasse le cadre de ce guide de stratégie rapide, mais chaque couverture que vous faites est réalisée en pariant sur un résultat différent de votre pari initial.

2. Comprendre votre tolérance au risque et vos objectifs en tant que parieur

Chaque type de parieur aime faire des paris différents. Plus tôt vous déciderez quels types de paris vous préférez faire, plus tôt vous pourrez perfectionner votre stratégie et commencer à gagner.

Certaines personnes aiment parier sur des outsiders importants ou des événements hautement improbables. Ils sont attirés par les cotes les plus longues.

D’autres ont une préférence pour les petits profits, mais les résultats les plus probables. Parier sur les grands favoris et accueillir des cotes courtes peut ne pas rapporter autant, mais ces parieurs sont susceptibles de gagner plus souvent.

Certains parieurs pensent stratégiquement, avec une vision à long terme des joueurs ou des équipes. Ces parieurs consacrent une grande partie de leur temps et de leur argent au marché à terme.

Si vous n’avez pas de stratégie, le site gagner-aux-paris-sportif.com en délivre gratuitement.

Vous pouvez parier une fois par semaine ou rester actif dans les paris sportifs en plaçant de nombreux paris chaque jour.

Se concentrer sur un type de pari particulier est une décision judicieuse si vous cherchez à vous améliorer rapidement. Comme dans tout business c’est le focus qui vous permettra d’accomplir vos objectifs.

Attention quand nous parlons de définir vos objectifs, il faut prendre en compte vos objectifs de gains annuel, le mettre en corrélation avec votre bankroll, votre pourcentage de réussite et vos cotes moyennes. De cette façon vous saurez en un coup d’oeil si tout roule ou si il faut apporter des modifications.

3. Pariez avec votre tête, pas avec votre cœur

La majorité des parieurs sportifs ont commencé à parier parce qu’ils étaient des fans de foot. En tant que tels, ils ont probablement fait allégeance à une ou plusieurs équipes. Si c’est votre cas, nous vous recommandons de vous abstenir de parier sur tout événement lié à votre équipe (ou vos équipes) favorite(s) que ce soit de prêt ou de loin (incidence indirecte sur leur classement par exemple). Changer de compétition est même une excellente idée.

La loyauté peut obscurcir notre jugement, et nous vous recommandons d’être rationnel et mesuré dans vos paris sportifs. Les préjugés peuvent nous affecter de manière consciente ou inconsciente.

Par exemple, il est insensé pour un supporter Parisien de pronostiquer une victoire marseillaise, vous êtes bien d’accord ? Mais dans le cas où Marseille aurait pratiquement gagné le match d’avance.

Donc ne pariez jamais avec votre cœur.

4. Évitez l’attachement aux paris foot

Cet attachement se caractérise par le phénomène que plus on investit de temps ou d’argent dans quelque chose, plus il devient difficile de l’abandonner. Ceci est finalement logique, ça répond au principe de cohérence qui guide fortement nos actions.

Les décisions sont entachées par les attachements émotionnels accumulés liés à l’investissement. Les personnes qui pratiquent l’erreur des coûts irrécupérables injecteront davantage d’argent dans un projet ou une entreprise voués à l’échec, simplement parce qu’elles y ont déjà consacré beaucoup de temps. Ils ne savent tout simplement pas quand réduire leurs pertes. Ou parce qu’on leur dit sans cesse que ceux qui abandonnent si prêt du but sont pourtant à 2 doigts de la réussite.

Cela s’applique aux paris sportifs tout autant qu’aux investissements plus « traditionnels ». Si vous passez une mauvaise journée, réduisez vos pertes. Et quoi qu’il en soit, n’augmentez pas la taille de votre bankroll pour couvrir une mauvaise série de pertes.

Le tilt est terrible, si votre journée est mauvaise, vous allez vous enflammer et rejouer massivement, quitte à perdre des gains acquis pendant des mois…

5. Ne pariez pas sur trop de compétitions

Comme le dit Warren Buffet, investissez dans ce que vous connaissez. Il en va de même pour les paris sportifs foot.

Nous répétons souvent ce conseil aux parieurs débutant

Si vous êtes novice en matière de paris sportifs de football, il vaut la peine de vous en tenir aux compétitions que vous connaissez le mieux. Vous aurez déjà une longueur d’avance sur les méthodes dont vous avez besoin pour prendre l’avantage sur les bookmakers.

Vous savez déjà comment évaluer les joueurs et les équipes, et où trouver des informations sur le sport. Cela fait partie intégrante de la recherche des paris les plus intelligents.

En général deux ou trois compétitions suffisent amplement.

Après il est possible de monter à beaucoup plus que ça, mais il faut des stratégies statistiques ne faisant plus appel à des compétences d’analyse sportive mais plutôt des compétences de mathématicien.

6. Choisissez le meilleur site pour vos paris foot

Il est vrai que de nos jours les bookmakers en ligne se multiplient.

Vous recevez probablement de la pub provenant de tous les côtés, avec des offres de bienvenue qui sont finalement toutes aussi bonnes l’une que l’autre… Alors comment choisir le meilleur site de paris sportif ?

Ne choisissez jamais un bookmaker pour son offre de bienvenue. C’est un coup de filet marketing qui ne vous apportera finalement pas grand chose au quotidien avec ce site de pari en ligne.

Les cotes proposées est un critère important. Mais chaque bookmaker propose des cotes plus ou moins concurrentielles en fonction de sa spécialité. Le mieux si vous pariez sur diverses méthodes, c’est d’être présent sur plusieurs bookmakers.

Les moyens de paiement et de retrait sont souvent délaissés. Pourtant pouvoir alimenter votre compte de paris, ou récupérer les gains sur votre propre compte devraient être au centre de vos préoccupations.

L’ergonomie et l’expérience de jeu sont également à prendre en compte. Surtout pour ce qui est de l’ergonomie mobile car dans notre société actuelle il devient indispensable de pouvoir prendre des paris sans avoir d’ordinateur sous la main.

La qualité du support est cruciale. Si vous avez une question ou un souci qui vous bloque totalement dans votre activité de parieur, voulez-vous des personnes réactives ou attendre une semaine ?
Souhaitez-vous avoir une réponse agréable et de qualité ou une réponse passe-partout qui ne débloque pas votre situation ?

7. Suivre un tipster foot

C’est finalement évident, mais quoi de mieux que de copier un professionnel des paris sportifs pour devenir gagnant ?

Les tipsters ont d’excellent résultat sur le moyen – long terme, certains monétisent leur savoir pour un prix plus que raisonnable. Tu as juste à payer un abonnement, recevoir les paris et les placer.

Il faudra valider la qualité du tipster et son sérieux. Attention il y a plein d’arnaque (faux historique, vente de rêve, escroquerie même avec parfois des soit disant vendeur de “match fixed” qui serait donc des matchs truqués…).

Si vous valider qu’il a les mêmes cotes que vous, vous envoie les paris au moins 14 heures à l’avance, qu’il mise personnellement sur ses propres pronostics. Alors vous êtes sur la bonne voie. N’hésitez pas à vérifier les avis de ce pronostiqueur professionnel sur internet avant de courir lui commander un abonnement pour faire les mêmes paris que lui.

Vous voilà maintenant en possession de 7 excellents conseils qu’allez vous en faire